Les petits en 1ière année.

L'Ecole qui Swingue

1ère année :

En 1° année; l'enfant va assimiler par gestes, onomatopées et danse les cycles des 4 rythmiques de base :

Brésilienne,  Cubaine,  ternaire Sud-Américain  et  Jazz classique,

C'est la corporation du rythme !


  Yonne et Paris

1989 mai, à Pontaubert près d'Avallon.    Filmé par Michel Gilbert (Papa d'élève)

Tourneries binaires et ternaires du Cahier 1


1989 A Paris dans une école municipale, et  à Arcy/Cure  (89).  

Après une émission de radio de Patrick Tandin sur  "PACIFIC FM"  (voir Historique de l'EQS), l'EQS est sollicitée par "Musiques Tangentes" à Sèvres  pour former pendant l'année scolaire 88/89 15 profs de musique à la pédagogie EQS. Ce film a été tourné dans une école municipale de Paris et à Arcy/Cure près d'Avallon (89). Ces 15 "animateurs EQS " mettront en application cette pédagogie dans le cadre des "Contrats bleus" aux Affaires Scolaires de la Ville de Paris pendant plusieurs années.   

Voir vidéos page d'accueil (Musiques Tangentes): Page d'accueil


 

Bouches du Rhône

 1992

Octobre : 1er cours : on attrape la souris...

Extrait d'une vidéo filmée d'octobre 92 à février 93 par un papa d'élève : Mr Estal, au Conservatoire de Istres/Fos/Miramas.  Les sons du surdo brésilien.....  on attrape la souris p.7 et 8.....  la marche en noires  p.9 ..... l'appel du surdo p.26  (Cahier 1)


Décembre : 10 ième cours: on entre dans la polyrythmie.

Mise en place d'une bossa chantée, les pieds marquent les 2 temps...chant sur surdo + pieds. Entrer dans la polyrythmie sont les mois les plus difficiles pour les oreilles du professeur. Cloches à gogo + tambourim : le bruit va se préciser pour se poser sur des gestes qui vont devenir de plus en plus précis... Patience, vers le mois d'avril celà devrait tourner...


1993

Février : 18 ième cours

Trois cloches agogos + 3 tambourims  (rythmes asymétriques) + 1 triangle (rythme symétrique ), cette polyrythmie dansée sur les cartons est encore pénible pour les oreilles du prof ...mais la précision de l'ensemble est indispensable pour attaquer la seconde année avec le  Cahier 2.


Avril : Fête du printemps à Istres : concert des groupes EQS :

 Premier concert  des groupes EQS de Istres. Sur la scène les autorités culturelles et politiques du SAN de Istres /Fos/Miramas sont toutes représentées. Seul le directeur du Conservatoire ayant désapprouvé ce concert organisé par le Syndicat d'initiative de Istres sera absent.  En conséquence : l'EQS a dû apporter du Gard ses propres instruments ! .


21 juin 93: Fête de la musique (1° partie)

 

Seconde partie :

Sur demande de la Mairie de Istres, l'Ecole qui Swingue doit participer à la Fête de la Musique. Ses 45 élèves dont 15 adultes en formation vont tenir la scène toute l'après-midi. Devant le refus du directeur de sortir les 3 xylos ténor, le xylo basse, les congas, le surdo, les percus, le piano, et l'ampli de guitare du Conservatoire, devant ce blocage, je décide donc d'amener de Junas les instruments appartenant à l'EQS (de Bourgogne! ).

Colère noire du directeur, la fête de la musique aura bien lieu!. Evidemment les relations avec celui-ci deviennent exécrables... Les parents d'élèves me soutiennent et vont se mobiliser, jusqu'à signer une pétition pour que je puisse être réintégré dans un autre cadre : celui de la "Maison pour Tous" par exemple. Problème : le matériel acheté par le SAN sur le budget du Conservatoire appartient désormais au Conservatoire ! Dans un tel climat, ma belle expérience projetée sur 2 ans fut stoppée net : l'application du  "Cahier 2" de ma méthode, son contenu devenait tout simplement inapplicable.

Sans liberté de concerts c'était paralyser toute la dynamique de l'Ecole qui swingue...

Je refusai donc de signer la prolongation du contrat entre l'Association EQS  et le  SAN. Je tiens à remercier le professeur d'accordéon : Patricia Barduzzi  pour sa collaboration : la moitié de ses élèves étaient inscrits à l'EQS dès la rentrée ! 

 Voir documents sur cette expérience à Istres : L'épopée au CNM d' Istres 1992 à 93


             Une très bonne explication sur le procédé EQS due à l'interview de Radio-France Hérault en Janvier 2000 :

Grâce au professionnalisme de 2 journalistes de Radio-France Hérault,  j'ai pu donner une explication précise de ma pédagogie. Bravo à leur compétence. La musique est extraite d'un CD de l'EQS fait par Musiques Tangentes en 1989 par des élèves de 4ième, 3ième et de 2ième année EQS. On peut entendre : au ténor, l'invité Pierre Marie Bonafos. A la guitare Philou, au xylo basse Claire Limousin (remarquable précision du balancement dans le montuno cubain) aux 2 xylos ténors : Isabelle Nault et Solenn Lestrat, au piano : le solide Bruno Fiers et à la cloche cascara : David Gilbert. A la même époque, la photo de ces élèves est prise par Paulette Nault au cours d'une répétition à Pontaubert dans l'Yonne.


Suite dans la page :

L'année suivante en 2ième année.

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau