Bilan de l'Ecole qui swingue

 

Bilan de l'Ecole qui Swingue :

 

Après plus de 20 ans d'expérience l'Ecole qui Swingue demeure :

1° - Une pédagogie qui répond à la nécessité des apprentissages premiers des musiques d’origines populaires qui ont donné naissance aux musiques latines et jazz.

2° - Des orchestres d’enfants à partir de 7 ans et par groupes de six ou chacun des enfants devient chef à tour de rôle.

3° -  A partir de la 3° année : des concerts aux répertoires jazz, latinos, brésiliens et tzigane. (voir vidéos des 3° années)

4° - A partir de la 3°année : ces groupes EQS peuvent apprendre les bases rythmiques aux élèves des EMM. (Voir documents : expérience au collège de Vermenton en 86 )

Au cours des années suivantes l'orchestre  s'est transformé :

Petit à petit les xylophones ont cédé la place aux flûtes à bec pour certains, d'autres adopteront des instruments plus élaborés:  flûte traversières, clarinette puis saxs. D'autres resteront à la basse ou au piano. d'autres trouveront leur plaisir dans les percus : tumbao cubaine, batucada brésilienne ou pulsation jazz ... Tous conserveront la même précision dans  la mise en place binaire pour le latino et le brésilien et ternaire dans les rythmes guajopo sud-américains et ceux du jazz . Vidéos de 2003 à 2006

Un stage à Tournus (71) dans

 l'Ecole Municipales de Musique

 Au bout d'une semaine, les groupes de batucada tournaient. Dans chacun d'entre eux, une minorité d'élèves jouait d'un instrument à vent. Pris au dépourvu,  j'ai dû pour la première fois écrire un "brouillon" de fanfare. En fin de semaine, les élèves plein d'enthousiasme ont décidé d'aller jouer au marché de Tournus (encadrés par des moniteurs). Gros succès (je ne m' y attendais pas !). Au bilan de fin de stage, devant les profs de musique réunis, les élèves demandèrent que  la "Fanfare brésilienne avec Philou !" soit renouvelée l'année suivante.

Requête sans suite! II faut dire qu'au lieu de répéter la Marseillaise ou le Chant du départ, on entendait "Javai" et "Maracangahia"  dans les dortoirs !!! 

 Les stages de formation :

5° - Pendant près de 20 ans ce fut un  organisme de formation continue. Mes archives qui ne remontent pas au delà de 1990 totalisent déjà 119 stagiaires avant de quitter la Bourgogne ! En 20 ans plus de 325 stagiaires  ont donc  suivis la formation EQS . Un tiers d'entre eux a suivi 2 stages de 20h, d'autres 3 stages voir 4!

De nombreux articles ont été écrits sur la pédagogie EQS dans les Cahiers du CENAM . Comme me le rappelle le Cahier  n°39, mes premiers stages de formation par groupe de 5 ou 6 ont débuté vers 1985. Les premiers intéressés ont été les instituteurs : Pascal Pansart d'Arbois, Luc Neuhauser de Chalons/Marne. Puis, des groupes d'animateurs musicaux m'ont été envoyés par des associations comme l'organisme de la FNACEM.. (vacances et Musique ). Puis sont venus des profs de musique de l'Education Nationale, des psychomotriciens de la SFERM, des animateurs de MJC . L'école de musique Paul Beuscher. a eu une section EQS  dont a bénéficié le fils du chanteur et arrangeur Salsa Azuquita ! Bruno Mauguil directeur de "Musiques Tangentes"  a offert une formation de 6 mois à a une dizaine d'animateurs dans le cadre des "Contrats bleus" de la ville de Parispuis, ce fut ce fut le cas également avec les profs de musique de la Ville de Paris "Affaires Scolaires de la Ville de Paris" (2 stages par an pendant 3 ans 1/2), enfin, "Jeunesse et Sports" à Auxerre et le CFMI de Rennes. (voir les pages dans l'Historique de l'EQS). Plus tard dans les bouches du Rhône, Au Conservatoire de Istres/fos/ Miramas, une équipe de 12 stagiaires s'est formée chaque semaine à Fos sur mer. Enfin dans le Gard , à l'Ecole de Musique de Vauvert, pendant un trimestre, 8 profs de musique ont reçu une formation hebdomadaire EQS.

Retrouvée 20 ans plus tard, cette vidéo filmée par le stagiaire Alain Calmé montre bien le processus d’apprentissage de l’EQS.  Ici il a choisi de filmer tous les jours, par étapes, l’une des 4 rythmiques de ma méthode (cahiers 1 et 2), celle de la rythmique ternaire sud américaine. Ici le morceau mexicain à jouer, en fin de la semaine de stage est "Jarabe tapatio ». Habituellement dans les orchestres "Mariachis" la partie piano est jouée par un guitariste et les basses par un joueur de "guitaron."

Utilisations (connues) de de la pédagogie EQS au sein de l'Education Nationale :

 L' ex-instituteur Christian Guyot et maire de St Père dans l'Yonne  à été le premier à expérimenter ma méthode au sein de tous ses élèves à raison d'1/4 d'heure  d'EQS  tous les matins avant la classe. Les résultats furent surprenants en fin d'année...! A Châlons surMarne Luc Neuhauser, instituteur a également utilisé cette pédagogie au sein de 2 écoles primaires pendant 10 ans (voir portrait des animateurs). A Arbois, l'instituteur Pascal Pansard devenu CPEM a utilisé la méthode pendant plusieurs années. Voir portrait des animateurs).  Près de Bordeaux a Ste Eulalie, Alain Calmé, guitariste classique et intervenant EQS en primaire a géré de façon remarquable de nombreux groupes EQS pendant 10 ans (voir portrait des animateurs). L'instituteur Michel Hugon a utilisé la méthode EQS .... près de  Nîmes dans le Gard.

Utilisations (connues) de la pédagogie EQS au sein d'écoles de Musique ou de Centres Culturels :

Philippe Radin , Frédérique Simi, René Wolf et Luc Donnadieu ont appliqué la méthode EQS au sein des contrats bleus de la Ville de Paris pendant plusieurs années et dans l'ecole de musiques actuelles : Musiques Tangentes à Sèvres. (Voir documents).  Karine Dalibon,  Professeur de piano a enseigné la méthode pendant plusieurs années au Centre Culturel de Courbevoie. (Voir docsuments). Anita Roussel  a dirigé des groupes EQS pendant plusieurs années chez Paul Beuscher à la Bastille. Bernard Suchel pianiste et directeur du CEJMA de St Etienne  à instauré plusieurs lieux EQS autour de St Etienne à Firmini et dans 3 autres agglomérations avec des musiciens formés à EQS : Yvan Oukrid , Michel Goutagny et Titi el boursehabi (voir les documents et la vidéo pédagogique de 2° année  avec Daniel Huck). Edwards Piersma l'excellent sax ténor a eu des groupes EQS à Salon de Provence   pendant plusieurs années. Bruno Fiers a eu des groupes EQS à l'école de Musique de St Ambroix  dans le Gard. Erik de Kermadec a  géré des groupes EQS à Mende dans l'Aveyron.    Gérard Cariat a utilisé la méthode EQS sur des groupes d'enfants pendant plusieurs années à Fumel dans le Lot et Garonne. Serge Caséro l'exellent sax  ténor de jazz a eu des groupes EQS à St Georges d'Orques Près de Montpellier.  Gérard Laroche....   Isabelle Métier excellente chanteuse et rythmicienne a mené avec maîtrise ses groupes EQS pendant 2 ans. Près de La Rochelle, Luc Michel utilise la méthode sur des groupes EQS au sein d'une association. Egalement , Sylvie Plesnick  en Seine et Marne à Vault le Pénil.

 Les "Antennes EQS". (Pierre Selosse, Président de L'EQS avait institué une cotisation de 20F par élève et par an pour adhérer à la Fédération.) L'instituteur Pascal Pansard  devenu CPEM a eu des groupes EQS pendant 3 années au sein d' une antenne à Arbois dans le Jura avec Benoit Morland musicien formé à l'EQS. voir documents). Laurent Duval,  a eu des groupes EQS durant plusieurs années à Beuvron/auge et à Caen  au sein de la MJC de Venois. (voir documents). Eric Desagulier pendant plusieurs années a géré des groupes EQS à l'espace Luteva de Lodève dans l'Hérault.(voir document.) Les musiciens Dominique Violet et Vincent Landelle ont eu des groupes EQS pendant plusieurs années aux Assions et à Paysac en Ardèche. (Voir documents).


Dans la page  "Concerts des animateurs", on peut voir les documents concernant ces antennes et leurs activités de l'époque...

 

 

Commentaires (1)

1. ecolequiswingue (site web) 2015-08-20

Je vous réponds par mail.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau