DUO Francine et Philou

2ième voyage : Le "Duo Francine et Philou"

Contenu des pages :

 

Page "New-York direction Brésil" : Du 25 octobre au 20 novembre 68 : Après 9 jours de traversée de l'Atlantique, le cargo longe les quai de Manhatthan : c'est New-York, un décor digne des "incorruptibles"... Aller au Brésil en camion... c'était juste un rêve... On découvre l'impréparation de nos projets !

Page "Mexique" : du 20 novembre 68 au 30 juin 69 : Dès l'arrivée on se heurte aux 2 puissants syndicats des musiciens Mexicains, l'un défend les artistes chanteurs, l'autre les musiciens. Nous, nous chantons en nous accompagnant nous-même. Ce qui pose un problème ! "Tout s'arrange au Mexique" d'après une ancienne mère maquerelle qui connait tout le gratin de Mexico et qui "s'intéresse à Francine...." Maria Robert, nous obtiendra 3 mois de contrat dans un cabaret-club de la Zona Rosa ayant pour thème : "La Belle époque! " Maria nous déniche un contrat à Acapulco... lieu fréquenté par les gringas américaines... Enfin, dans un bistrot français, rencontre d'Aznavour et de ses musiciens, accompagné de son imprésario Guy Latraverse qui va nous faciliter l'entrée au Québec. Détail : on est toujours suivis par un agent CIA depuis notre arrivée aux USA...

Page "USA again"du 30 juin au 11 juillet 69 : A Laredo chez le Consul de France au Texas. On achète un vieux minibus WW. Puis Corpus Cristi, et en route pour le Québec... Le 4 juillet c'est la Fête nationale à New-Orléans. Déception quant à la musique. A 100 km de la frontière canadienne, le moteur explose ! On téléphone à Guy Latraverse...

Page "Au Québec" : De juillet 69 à Août 70 : Dans le Vieux Montréal, l'odyssée chez la Mère Martin . Notre duo triomphe dans le fief des indépendantistes. Rencontre du grand Gilles Vigneau. Deux  agences de Montréal s'intéressent à notre duo pour nous faire jouer dans des clubs dans tout le Québec. " Plus c'est loin, plus vous faites d'la piasse..."

Page "Ouest-Canada et Californie" : 20 août au 13 septembre 70 : Vers l'ouest du canada par le train transcanadien.  Calme et sérénité à Vancouvert en Colombie Britannique. Vacances en Californie : St Francisco, Berklee. La révolution de 68 en marche...

Page "17 jours en Pacifique" : Du 14 Septembre au 1 octobre 70 : Traversée de l'Océan Pacifique en cargo. On fait un bilan de nos 2 années écoulées hors de France.

Page "Francine à  Hong-Kong" : Du 1er octobre au 17 novembre 70 : On habite dans les "Shunking's" Francine découvre le monde bouillant et cosmopolite de Hong-Kong. On débute 2 soirs par semaine dans un minuscule bar irlandais. Retrouvailles avec Diana...

Page "En Corée du sud" : Du 1er décembre au 16 mars 71. Notre 1er vrai contrat : 3 mois au Chosun Hôtel, le plus grand hôtel de Séoul. Histoire d'une chausette ou les démélés de sa majesté l'Ambassadeur de France ! avec son cuistot ! Puis, l'attente interminable d'un autre visa de travail pour Tokyo. (épisode hashich ! ...)

Page "L'île de Guam" : Du 17 mars au 27 juin 71 : Entre Philippines et Japon, contrat de 2 mois dans l'île de Guam, l'île des honey mooner's japonais. On subit, malgré nous, les réflexes américains... Un ami, architecte américain, basé à Fontainebleau après la guerre, devenu amoureux du style de vie français, projette de nous avoir un contrat mirobolant au Blue Velvet à Hawaï .

Page "Philou en vacances" : en septembre 71: Rencontre de Renaud Laurent architecte coopérant. Nonchalance à Vientiane : un monde de calins...  Sans téléphone, les coopérants se rendent visite, les soirées au "Tam Tam". Chez le célèbre ethnologue Jacques Lemoine...on revisite Brassens, Ferré, Boris Vian. 

Page "Francine en vacances" : en septembre : Francine semble impressionnée par le peuple Méo.

Page "Au Peninsula Hôtel" : du 1octobre 71 au 1 avril 72 : A l'aéroport de Hong-Kong, deux rolls avec chauffeur nous attendent : dès l'arrivée au Peninsula, un speech très british nous en indique les règles... Le péninsula est l'hôtel où descend la Reine... depuis le 18è siècle n'est-il pas ? Pas de couples non mariés... Sur notre contrat, une somme importante est prévue pour l'appartement. Robes de cocktail, robes du soir sont recommeandées. Au début, c'était un jeu de se déguiser en pingouins... ensuite ... Heureusement notre appartement est vite devenu le refuge des voyageurs de toutes sortes... mais aussi celui des quelques personnalités françaises résidentes à Hong-Kong. Un contrat de 6 mois est signé pour le "Copacabana de Tokyo; il sera refusé à Paris par le Consulat japonais; Réponse : "Représailles ???". Ce sera le coup de grâce du Duo.